La loi contre la maltraitance animale, adoptée en première
lecture en janvier 2021, prévoit l’interdiction le 1er janvier
2024 de la vente de chiens et chats dans les animaleries.
Elle englobe aussi l’interdiction de la cession des animaux
de compagnie par les particuliers sur les sites de petites
annonces sauf pour les éleveurs et les refuges. Cette
disposition a pour ambition de freiner les achats
compulsifs et insuffisamment réfléchis